Gestion du risque

Investissements PSP comprend que pour réaliser notre mandat prévu par la loi, nous devons prendre des risques et les gérer de façon appropriée. Pour cette raison, nous avons établi et une approche intégrée de gestion de l’ensemble des risques.

Appétit pour le risque

L'énoncé sur l’appétit pour le risque (« ÉAR ») a été mis au point par la direction et le comité spécial du conseil sur le risque. Révisé annuellement, l’ÉAR formalise et réunit les composantes clés de la gestion du risque à Investissements PSP et définit clairement l’appétit pour le risque présumé du gouvernement. Il vient souligner l’appétit, l’attitude et les tolérances envers le risque du conseil d’administration et de la direction, le rôle du conseil à l’égard de la direction ainsi que la structure de régie interne du risque d’Investissements PSP.

L’Aperçu de l’appétit pour le risque est une version abrégée de cet énoncé qui est disponible pour consultation dans la boîte de droite sur cette page.

Politique de gestion du risque d’entreprise

La politique de gestion du risque d’entreprise d’Investissements PSP fournit un cadre permettant de cerner, d’évaluer, de gérer, d'atténuer d'atténuer, de surveiller et de faire rapport sur les divers risques liés aux placements et les autres risques auxquels la société est confrontée. De plus, cette politique définit et classe les risques d’entreprise afin de faciliter une compréhension universelle de tous les risques auxquels Investissements PSP est confrontée.

Catégories de risque d'entreprise :

Les catégories de risques d'entreprise d'Investissements PSP sont illustrées ci-dessous :

Cadre de gestion des risques d'entreprise

Régie interne de la gestion du risque

Une saine régie interne repose sur un cadre de gestion efficace du risque. Afin de s’assurer d’une imputabilité appropriée et de responsabilités encore plus claires relativement à la gestion du risque d’entreprise, les politiques de gestion du risque d’Investissements PSP incorporent un cadre pourvu des « trois lignes de défense » suivantes :

  • Première ligne de défense : services (unités d'affaires et services d'entreprise).
  • Deuxième ligne de défense : gestion du risque, conformité et autres (par exemple, affaires juridiques, finances et administration)
  • Troisième ligne de défense : audit interne.

Culture de risque

Comme elle est exposée aux risques dans l’ensemble de ses activités, Investissements PSP encourage une culture de conscientisation des risques dans l’ensemble de l’entreprise et s’efforce de développer une compréhension universelle des risques clés inhérents aux activités de la société. La haute direction et les employés ne sont pas seulement des participants actifs à la détection des risques, mais aussi à l’évaluation, la gestion, la surveillance et l’élaboration de rapports de risque.

Surveillance par le conseil d’administration

Le conseil d’administration assure la surveillance du risque en :

  • Mettant au point l’ÉAR, les objectifs de placement et l’ÉPNP ainsi que le portefeuille de référence;
  • Participant à la définition de la philosophie d’Investissements PSP en matière de risque;
  • S’assurant que la direction d’Investissements PSP a mis sur pied une gestion efficace du risque au sein de l’entreprise; et
  • Étant au fait des risques les plus importants et des mesures prises par la direction d’Investissements PSP pour faire face à ceux-ci.

Afin de surveiller et de gérer les risques liés à ses placements et à ses activités, la haute direction s’appuie sur plusieurs comités, dont le comité de gestion des placements, le comité de gestion de l’exploitation, le comité directeur sur le risque, le comité d’évaluation, le comité des nouveaux produits et le comité de régie interne des technologies de l’information.